Suivez moi sur facebook

  • Facebook Social Icône
  • Instagram

© par Faustine. Créé avec Wix.com

Grand chien rime avec jardin ?

Mis à jour : 11 mai 2019



Une des premières questions que beaucoup d’humains se posent quand ils adoptent un chien, c’est : ai-je la place ? Un dogue Allemand aurait besoin d’une grande maison avec un GRANNND jardin, alors qu’un jack Russel se plairait en appartement.

Les mythes ont la vie dure…

Avec mon expérience de bénévole en refuge, et d’éducatrice, quand je pense « Grand jardin », je pense « prison dorée ».

Eh oui, une grande partie des humains qui possèdent une maison avec jardin oublie les besoins fondamentaux de leur ami à quatre pattes, et se retrouvent avec des troubles du comportement sans en imaginer la cause. La peur, l’agressivité, l’hyper réactivité au bruit, mauvaise gestion de la frustration, mauvaise canalisation (notamment en laisse), et j’en passe…sont autant de mauvais comportements qui peuvent-être liés à un manque de stimulation, un manque de dépense et de fatigue mentale.

Certains maîtres cherchent souvent la facilité en limitant les sorties à l’extérieur (ben oui, il y a un jardin, pourquoi se fatiguer à marcher… ?). Mais notre toutou saurait très vite fait nous énumérer le nombre exact de brin d’herbe qui parsèment ce beau terrain, à force d’y avoir fait 15 fois le tour.

N’oublions pas que le chien est avant tout un animal social, et qu’il a en priorité besoin de faire partie d’un groupe, d’une famille, et ce, peu importe l’endroit !

Mais alors, de quoi prive-t-on un chien si on réduit ses promenades à l’extérieur ?


  • Socialisation : un chien qui ne connaît que son jardin n’a forcément pas l’habitude de croiser différents congénères, d’autres humains, ou d’entendre divers bruits. Ce manque de socialisation peut avoir des conséquences néfastes (comportements craintifs, réactions excessives, agressivité, peur de l’inconnu, hypersensibilité aux sons, nervosité au contact des gens, des chiens…).


  • Stimulation : comme je l’ai dit ci-dessus, Médor aura vite fait le tour de son jardin, aussi grand soit-il. Jardin dans lequel il est (normalement) rare de trouver des passants, des chiens différents tous les jours, de nouvelles odeurs… Et pourtant, les chiens ont grand besoin de contact, de rencontre, de flairage, d’odeurs diverses, de jeu pour se fatiguer. Si tous ces besoins ne sont pas satisfaits, l’ennui se fait vite sentir. Et un chien qui s’ennuie, c’est un chien qui détruit (ou qui déprime, mais ça ne rimait pas).


  • Fatigue physique et mentale : on ne le dira jamais assez, « un chien fatigué est un chien heureux ». Et pour cela, il faut passer du temps avec lui, le faire courir, le faire réfléchir, le stimuler, le promener, l'éduquer ; toutes ces formalités qui n’auront pas besoin d’un jardin pour être assouvies. L’idéal serait de pouvoir promener Médor 3 fois par jour, jardin ou non. Il préférera 3 balades de 10 minutes plutôt qu’une balade de deux heures chaque weekend. Bon, ok, si on peut allier les deux, c’est le must !

Pour conclure, je dirais que peu importe la taille du chien, le tout est de connaître et satisfaire SES besoins. Un jeune jack russel n’aura pas les mêmes besoins qu’un croisé matin Espagnol de 7 ans (oui oui, je parle de Balto, qui, soit dit en passant, a un jardin de 300m² dans lequel il ne met jamais une patte). Que nos meilleurs amis ont bien plus besoin de passer du temps avec nous que de gambader seuls dans le jardin.

Vous l’aurez compris, selon moi, le jardin n’est absolument pas une nécessité pour avoir un chien, qu’il soit petit ou grand, hyperactif ou d’un calme olympien, le principal est de passer du temps avec lui et de satisfaire ses besoins !

#vivreavecsonchien #stimulersonchien #comprendresonchien #promenadesavecsonchien

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now